AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Métaphysique des tubes [Amélie Nothomb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
Journaliste ♣ Les paroles s'envolents, les écrits restentJournaliste ♣ Les paroles s'envolents, les écrits restent
Messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2014
En savoir plus
MessageSujet: Métaphysique des tubes [Amélie Nothomb]   Sam 30 Aoû - 13:43


Métaphysique des tubes

Parce qu'elle ne bouge pas et ne pleure pas, se bornant à quelques fonctions essentielles – déglutition, digestion, excrétion -, ses parents l'ont surnommée la Plante.
L'intéressée se considère plutôt, à ce stade, comme un tube.
Mais ce tube, c'est Dieu.
Le lecteur comprendra vite pourquoi, et apprendra aussi que la vie de Dieu n'est pas éternelle, même au pays du Soleil levant...
Avec cette « autobiographie de zéro à trois ans », la romancière de Stupeur et tremblements, Grand Prix du roman de l'Académie française en 1999, nous révèle des aspects ignorés de sa personnalité et de la vie en général, tout en se montrant plus incisive, plus lucide et plus drôle que jamais.
[/font]
Quoi ?
. . . Tout d'abord, j'entends la question qui vous brûle les lèvres : Pourquoi cet article ? En effet, Amélie Nothomb peut difficilement se vanter d'avoir un nom à consonance japonaise, et pourtant ce livre est une autobiographie. Elle y raconte les trois premières années de son existence au Japon, son père y étant consul. En ce sens, elle nous offre un regard nouveau et particulier sur ce pays, alors qu'il sortait depuis peu de la seconde guerre mondiale. Elle nous donne la vision d'une enfant, elle, un regard à la fois novateur sans pour autant être distant comme pourrait l'être celui d'un occidental. Elle nous offre un aperçu de certaines coutumes japonaises, nous décrivant ses ressentis, un point de vue inédit de quelqu'un né là-b

• Avis ?


. . . Pour commencer, et c'est un fait indéniable, l'écriture d'Amélie Nothomb est très fluide. Comme un roman pour enfants, on se laisse porter par ce style fascinant qui suscite l’imagination tout en vous poussant à réfléchir. Ce style abordable et riche nous fait plonger directement à l’intérieur du livre.
Ensuite, comme toujours dans les livres d'Amélie Nothomb, le sujet est à la fois enrichissant et intéressant. Ce livre ne fait pas que raconter une histoire, il nous fait aussi réfléchir sur le sens de la vie, du monde, des choses. Le point de vue est attachant sans devenir naïf et reste un regard porté avec une importante gravité par rapport à ce qui serait attendu d'une telle jeunesse.
Pour finir, on pourrait critiquer le fait que ce livre occulte certains aspects de la culture japonaise. Certes, il nous fait découvrir de nombreuses choses (notamment le nô dont j'ignorais jusqu'à l’existence), mais on ne peut pas le qualifier de complet dans le sens où de nombreuses autres coutumes sont surement passées sous silence, semblant peut-être moins importantes aux yeux de l'enfant.

Article : YamaNeko
Correction : Musashi
Mise en page : Didifarl

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Métaphysique des tubes [Amélie Nothomb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Nothomb Amélie] Métaphysique des tubes
» [Nothomb, Amélie] Métaphysique des tubes
» [Autres] Métaphysique des Tubes
» METAPHYSIQUE DES TUBES d'Amélie Nothomb
» [Nothomb, Amélie] Cosmétique de l'ennemi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zasshi :: 
Pause loisir
 :: Littérature
-
Ouvrir Chatbox