AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les animaux du Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
~ Grand manitou ~~ Grand manitou ~
Messages : 1544
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 26
En savoir plus
MessageSujet: Les animaux du Japon    Jeu 29 Jan - 21:25



Étrange de consacrer un article sur les animaux. Cependant il faut savoir que le Japon est un archipel dont seulement 28 % est habitable. Le reste est donc dominé par dame nature. La relation qu'entretiennent les japonais avec leur environnement diffère complètement de la nôtre. Ils se doivent de cohabiter avec la nature de manière plus étroite. Sans rentrer dans le détail, la différence de religions fait aussi qu'ils possèdent un autre regard sur la nature. La faune particulièrement variée et abondante se retrouve bien souvent dans les légendes et il n'est pas rare que les animaux soient les acteurs principaux de certains folklores. Il ne faut pas oublier aussi qu'avec Kinji Imanishi, pionnier des études de terrain sur les primates sauvages, le Japon est l'un des pays précurseurs des recherches sur la culture animale, mettant en lumière le comportement complexe des animaux. Cependant il ne faut pas partir dans de conclusions trop hâtives car, comme le montrent les polémiques à propos de la chasse à la baleine et des centrales nucléaires, le Japon n'est un pays très écologique, bien qu'il soit un pays qui réfléchit beaucoup à son environnement et dont l’éducation entretient la préservation du patrimoine écologique.
Les animaux Japonais

 Le chat (Neko):  

Bien que le chat soit un animal anodin, nous ne pouvons pas passer à côté. Les nombreux produits dérivés, comme les maneki neko pour le côté traditionnel, ou bien la mascotte bien connue Hello Kity, illustrent toute leur importance. Cette relation particulière que les japonais entretiennent avec ce félin m’a vraiment marquée lors de mon voyage au Japon. Au cours de mes promenades dans des parcs, j'ai pu constater un nombre important de chats sauvages, comme si ces îlots de verdure en ville étaient leurs havres de paix.  Quand un japonais croisait un de ces félins il n’était pas rare qu'il s’arrête et se prenne en photo avec lui. Les neko café (n°page) illustrent aussi parfaitement cette passion pour les chats.

Le corbeau (karasu):  

Alors que nous avons dans nos contrées une prolifération de pigeons, les japonais, eux, sont envahis par les corbeaux. Vous me direz que c'est quand même plus impressionnant : lorsque vous vous baladez sous leur croassement lugubre, cela fait froid dans le dos. Il n'est pas rare de trouver des pancartes qui signalent de faire attention aux ordures car ces oiseaux sont des charognards qui n'hésitent pas à saccager les sacs pour se nourrir. D'autres pancartes peuvent signaler la chute d'objets, ils utilisent tout ce qu'ils trouvent pour confectionner leurs nids. Les japonais ont appris à les côtoyer, et même si par leur intelligence ils peuvent faire pas mal de dégâts en ville, les japonais restent attaché à ces oiseaux. Le tengu, créature mythologique, est un parfait exemple témoignant que cet oiseau a sa place dans les mœurs de la société japonaise.

Le renard (kitsune) :  
 Nous pouvons trouver deux espèces de renard : le renard blanc et le renard ordinaire. Cet animal est présent dans les mythes. Le renard blanc était qualifié d’intelligent et était souvent consulté pour toutes sortes d'affaires, tandis que le renard ordinaire était bien souvent chassé comme de la vermine. Il est dit que leur puissance magique s'accroit avec l'âge et que certains peuvent prendre forme humaine. Ils sont indissociables d'Inari, un dieu esprit shintoïste, dont ils étaient le messager.

le loup (ôkami) :  

Avant leur extermination, on pouvait trouver deux races de loup au Japon. S'ils ont disparu, pourquoi les définir comme animaux importants ? Tout simplement parce que le loup reste présent dans la culture populaire : il est présent dans de nombreux animes ou jeux-vidéos, notamment dans le célèbre jeu ôkami. On les retrouve aussi dans le folklore japonais, preuve qu'ils ont encore toute leur importance dans ce pays qui les a pourtant fait disparaître. Les japonais le considèrent comme le gardien et protecteur des montagnes dangereuses, il est aussi souvent associé à une entité protégeant les voyageurs et recueillant les enfants abandonnés. Cette entité  est vénérée depuis l'antiquité sous le nom de Makami. D'autres le vénéraient car il protégeait les villages et les cultures. Une tradition appelée Inu consistait à donner du riz à une louve ayant un petit.

Le chien viverrin (tanuki)  :  

Souvent associé à des légendes, on oublie rapidement que ces mammifères existent réellement. Même s'ils ressemblent à des raton-laveurs, ils font partie de la famille des canidés d'où leur appellation française, chiens viverrins. Les japonais leur attribuent la capacité de se métamorphoser en ce qu'ils souhaitent. Leurs caractéristiques sont leurs ventres rebondis et leurs testicules disproportionnées. Vous verrez souvent des statues de tanukis à l'entrée des restaurants et des magasins, censées apporter la prospérité à l’établissement.

La tortue (kame) :  

A l'instar de la carpe koï que nous verrons aussi, la tortue occupe les étangs et les lacs des parcs . Lorsque nous nous promenons nous pouvons les observer se prélasser au soleil. Une ancienne légende parle d'une tortue, Minogame, couverte d'un manteau d'algues et  vivant au fond d'un lac. Elle vivrait depuis plus de 10 000 ans dans ces eaux. Symbole de longévité, de stabilité et de chance, les japonais la rattachent à la Terre, en opposition à la grue qui représenterait le Ciel .

L'ours (Kuma) :    

C’est un animal très présent au Japon. Il y a environ 30 000 individus répartis en deux espèces différentes:
- le hi-guma (ours brun), au nord de Honshu et à Hokkaido
- le tsukinowa-guma (ours noir d’Asie), au Honshu, et peut-être au Shikoku.
L’ours est une divinité de la montagne pour les Aïnous, un peuple établi au Nord du Japon et sur l’île de Sakhaline. L’animal est censé être leur ancêtre totémique et leur dieu. Il est particulièrement important en décembre, lors de la Kamui omante, ou « fête de l’ours ». Pendant celle-ci, il descend sur terre et donne des cadeaux aux humains.
Les Aïnous capturent parfois un ourson quand une femme perd un enfant. Elle l’élève comme son bébé pendant trois ou quatre ans. Ensuite, le clan le sacrifie et s’approprie sa force en mangeant sa chair.
Ces dernières années, l’ours est de plus en plus chassé par les japonais car il attaque les hommes et les biens. Ce phénomène est attribué au changement climatique et aux modifications de son habitat.

 La grue (Tsuru) :  

La légende des mille grues (senbazuru ou zenbazuru) raconte que si l’on plie mille grues en papier dans l’année, retenues ensemble par un lien, on peut voir son vœu de santé, longévité, d’amour ou de bonheur exaucé. On dit que pour que le vœu se réalise, on doit fabriquer le senbazuru pour une personne bien particulière et faire une prière à chaque grue achevée. En général, on en offre un à un proche malade, une naissance ou un mariage. Les gens peuvent aussi en laisser dans les temples ou jardins de prières.
Cette légende est devenue plus importante depuis Sadako Sasaki. Cette petite fille est morte à 12 ans d’une leucémie due à la bombe d’Hiroshima. Elle avait commencé les origamis de grues mais mourut en en ayant fait 644. Sa classe et ses amis finirent les 1000 en sa mémoire. Ils collectèrent de l’argent qui servit à construire une statue en l’honneur de Sadako et de tous les enfants touchés par la bombe.
Depuis la grue est devenue un symbole international de la paix.

La baleine (Kujira) :    

Les japonais en consomment depuis plus de 5000 ans. Cette consommation s’est intensifiée lorsque l’interdiction de manger de la viande due au bouddhisme est apparue dans l’archipel. En effet, la baleine, considérée comme un poisson (bien qu’étant un mammifère) est chassée pour sa chair, au goût proche du boeuf.
Beaucoup de japonais honorent l’esprit de la baleine. Ainsi, sur l’île de Seikai-to, dans la ville de Kayoiura, se trouve un temple bouddhiste où l’on célèbre depuis 1679 les âmes des baleines mortes et de leurs baleineaux. Des cérémonies ont lieu tous les ans du 29 avril au 3 mai. On y fait des offrandes de grandes valeurs et les moines y chantent durant de longues heures.
Malheureusement, les méthodes de pêche industrielles occidentales sont arrivées au Japon et ont mis la baleine en danger. C’est pourquoi le 31 mars dernier, le Japon a reçu l’interdiction de chasser la baleine dans l’Antarctique. Sa consommation est très controversée, mais les japonais commencent à se désintéresser de cette viande, malgré des millénaires de tradition.
Le singe (Saru) :  

C’est l’animal symbolisant l’agilité, l’imitation et l’amusement. Paradoxalement, il représente aussi la sagesse et le détachement. Dans la méditation bouddhiste, la maîtrise du singe signifie la maîtrise du cœur.
Au Japon, on donne souvent des représentations du singe aux enfants car il est censé éloigner les mauvais esprits. On peut aussi en donner à une femme enceinte pour faciliter son accouchement.
Une des représentations du singe est appelée singes de la sagesse. Il s’agit de trois petits singes qui se couvrent les yeux (Mizaru), les oreilles (Kikazaru) et la bouche (Iwazaru). Ils forment la maxime : « Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire ». À qui suit cette maxime, n’arriverait que du bien. L’une des plus anciennes sculptures de ces singes est au temple Nikkō Tōshō-gū, de Nikkō.
Actuellement, les macaques japonais vivent au nord du Japon, dans les îles de Honshu, de Shikoku et Kyushu. Les températures froides et la neige obligent ces singes à rester le plus possible dans les onsens, qui sont des sources d’eau chaude naturelles.
L’insecte (Mushi) :    

Les japonais ont une relation très particulière avec les insectes. Ces petits animaux sont bien plus nombreux dans leur pays qu’en Europe, même dans les villes.
Pour certains japonais, les insectes sont négatifs : il faut protéger les rizières, les maisons et les biens de leur présence. Pour cela, il y a même des rites magico-religieux comme les rites d’expulsion «mushi okuri» ou les rites funéraires «mushi kuyô» par exemple.
D’un autre côté, les japonais sont fascinés par les insectes. Ils les utilisent dans la cuisine, en préparant des sauterelles caramélisées, en médecine, ou encore dans l’art. Les insectes sont aussi liés aux saisons, leurs apparitions sont des indicateurs de moments de l’année ou de la journée.
Les enfants en particulier aiment beaucoup ces animaux et les considèrent comme des animaux domestiques. Ils les capturent dans la campagne avec de petits filets, ou les achètent dans des magasins spécialisés et les élèvent chez eux.

Le daim (Kako)  
Le daim au Japon est sacré. Il est considéré comme le messager des dieux. D’ ailleurs, une loi qui perdura jusqu’en 1637 interdisait de tuer un daim sous la condamnation de la peine de mort. Le lieu le plus emblématique est Nara, qui accueille près de 1200 cervidés en demi-liberté dans un parc et parfois dans la ville elle-même. Il n’est pas rare d’en voir rentrer dans des magasins à la recherches de friandises dont ils sont friands. Il est amusant de
leur distribuer les petits gâteaux que vous pouvez acheter sur place mais attention, ils peuvent être hargneux et un peu violent, sous leurs airs de biche. Leurs bois sont coupés une fois tout les ans afin de réduire les risques.  


Article réalisé par Ama' et Falira. Texte corrigé par Musashi et mise en page par Didi Farl.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zasshi.forumgratuit.org
 

Les animaux du Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les animaux et le japon
» Les "nouveaux animaux de compagnie" (NAC), entre p
» Les animaux des "Drôles de petites bêtes"
» Mes animaux [Chlo]
» Exposition Japon à la foire de Lyon du 19 au 29 mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zasshi :: 
Sciences
 :: Environnement
-
Ouvrir Chatbox