AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jackals

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
~ Grand manitou ~~ Grand manitou ~
Messages : 1127
Date d'inscription : 17/09/2012
Age : 25
En savoir plus
MessageSujet: Jackals   Mer 24 Juin - 10:29


 


   
   Jackals


   Auteurs :
- Scénario de Shinya Murata
- Dessins de Kim Byung Jin
Éditeur : Ki-oon
Années de parution : 2006 à 2008
Nombre de volumes :
- Japon : 7 (terminé)
- France : 7 (terminé)
Titre original : ジャッカル

■ Synopsis:
   

 
Cicero City est une ville gangrenée par la mafia et par la corruption des forces de polices. Deux gangs majoritaires, Gabriella et Tennouren, sont en concurrence pour contrôler la ville. Afin d'affaiblir le gang ennemi sans s'engager directement, ils font appel aux "Jackal", sorte de tueurs à gage en free-lance.
Alors qu'il exécute un contrat, Nichol - aussi appelé " L'alligator" à cause de son arme et des blessures qu'elle inflige - est pris à parti par GreenEyes qui souhaite se mesurer à lui. Cependant Nichol est bien plus résistant que prévu, et GreenEyes meurt sous les coups de l'alligator. Ce que Nichol n'avait pas prévu, c'est que GreenEyes était un membre de Gabriella. Il se retrouve alors avec l'ensemble du gang à dos. Cet événement sera également l'élément déclencheur de la guerre des gangs, si soigneusement évitée jusqu'alors.
 
 

   ■ Mon avis:
   

 
Jackals est un manga que j'avais lu assez rapidement à sa sortie, et le fait de m'y replonger presque 8 ans après m'a rendue quelque peu nostalgique.

L'action se déroule dans une ville très réaliste qui rappelle l'Amérique des années 30, en proie à la mafia et aux gangs pendant la prohibition. D'un point de vue global, les graphismes sont soignés et très réalistes, avec des morphologies très diversifiées (que ce soit pour les visages ou les carrures).
Pendant les phases "calmes" les traits sont propres et nets, alors qu'ils deviennent plus vifs, brusques et bruts pendant les combats, ce qui donne une réelle impression de rapidité, de mouvement et de violence. Ici, on ose montrer des plaies ou des corps coupés en deux avec des effusions de sang, mais sans pour autant montrer les organes : les dessins restent sanglants, mais pas trop trash.
En ce qui concerne les combats, ils sont assez fluides, intéressants à suivre et bien rythmés.

   



   Au niveau de l'histoire il y a très peu de temps mort et le passé des personnages importants est bien exploité, ce qui rend la "gnaque" des héros plus légitime et compréhensive. On partage leur douleur, et l'intrigue est ainsi plus prenante. Les personnages ont également un certain charisme et chacun évolue à son rythme. L'histoire en elle-même est intéressante avec pas mal de rebondissements, les relations entre les personnages évoluent bien et j'ai particulièrement aimé l'idée de "destin" et de répétition de l'histoire chez Nichol et Foa. Tout cela donne une histoire très prenante avec, pour une fois, une fin concrète. Plutôt destinée à un public adulte, elle gagne une certaine maturité notamment grâce au jeu "politique" entre les deux gangs.
 

 
   ■ Conclusion:
   

 
Je me suis replongée dans cette série avec autant d'envie qu'à l'époque (oui, ça fait vieux dit ainsi). L'histoire est captivante et on rentre vite dans ces guerres de gangs, avec ces retournements de situations jusqu'au grand dénouement final qui nous donne un petit pincement au cœur. Les personnages sont carrément badass et charismatiques et cette série est ponctuée par une vraie fin qui nous permet de bien tourner la page et non pas de rester sur une fin ouverte ou bâclée.
Si les images de corps coupés en deux n'importe où ne vous rebutent pas, c'est une série que je vous conseille.
 
   

   ■ Ma note: 8/10


 
   Critique de Meushi,
   Correction par Musashi,
   Codes de Joy et Didi Farl
   Sources images :
     Shevaara
     Renders Graphiques
     jeuxcapt

 

_________________
   

"Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité"


Dernière édition par meushi le Dim 15 Nov - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rédacteur en chefRédacteur en chef
Messages : 137
Date d'inscription : 21/10/2012
Age : 26
En savoir plus
MessageSujet: Re: Jackals   Mar 30 Juin - 23:42

Un manga que j'ai bien aimé, principalement pour ses graphismes racés, ses gris travaillés et son absence de noirs. Par contre, l'histoire n'est qu'une anecdote qui ne sert qu'à justifier l'action et à installer l'ambiance (ce qu'elle fait par ailleurs avec autant d'efficacité que de simplicité). Et l'épilogue est un supportable non-sens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jackals

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zasshi :: 
Pause loisir
 :: Mangathèque :: Seinens
-
Ouvrir Chatbox